Syva franchit une nouvelle étape dans son engagement en faveur de la protection de l’environnement.

Syva confirme son engagement en faveur de l’environnement et continue de réduire son empreinte écologique en faisant un pas de géant vers une plus grande efficacité énergétique avec l’installation de plus de 3 000 mètres carrés de panneaux photovoltaïques sur les toits de son centre de production dans le parc technologique de León.

Un jour après la Journée Mondiale de l’Énergie, Syva est fière d’annoncer qu’après plusieurs mois de travail acharné, elle a commencé à produire ses premiers kilowatts d’électricité.

C’est une étape importante dans la vie de notre entreprise, qui s’est engagée à réduire l’impact de ses activités sur l’environnement, à améliorer constamment son efficacité énergétique et à réduire sa dépendance aux combustibles fossiles, dans le cadre d’une démarche de développement durable.”, a déclaré César Carnicer, Directeur General de Syva.

Le projet d’énergie photovoltaïque de Syva fait partie du « plan d’efficacité énergétique » que le département Ingénierie, Maintenance et Équipements a commencé à élaborer en 2019, et qui consiste en une série de projets très concrets visant à réduire ses coûts énergétiques et son empreinte carbone. Il ne fait aucun doute pour personne qu’une entreprise de haute technologie de cette envergure, dont la mission est d’améliorer la santé et le bien-être des animaux en proposant des solutions qui ont du sens, se doit d’être socialement engagée dans la préservation de ce que l’on appelle aujourd’hui l’écosystème Onehealth.

Le projet d’installation de panneaux photovoltaïques avait déjà été présenté en tant qu’initiative propre en 2020, et bien qu’il ne se soit pas concrétisé alors, cette première étude a été le point de départ fondamental pour réaliser les nombreuses analyses nécessaires à l’élaboration d’un cahier des charges strict et précis, afin de lancer un appel d’offres auprès des différentes sociétés d’ingénierie et d’installation actives dans le secteur du photovoltaïque.

Comme l’explique Jorge de la Varga Lobato,responsable du plan d’efficience énergétique ecoSyva et responsable du département Ingénierie, Maintenance et Infrastructures de Syva, la mise en œuvre d’un tel plan représente un défi technique majeur dans le contexte d’une usine produisant des vaccins et des produits zoosanitaires

Nous nous efforçons de mettre en œuvre des systèmes d’ingénierie polyvalente qui couvre toutes les activités développées au sein d’une entreprise pharmaceutique et la multitude d’actions technologiques liées à son environnement, parmi lesquelles l’optimisation des ressources, la recherche de l’efficacité des systèmes de production et l’économie d’énergie. De cette manière, nous ambitionnons aligner les objectifs de notre entreprise sur ceux de la société actuelle et respecter notre engagement en faveur de la durabilité et de l’environnement.

L’installation de 1535 panneaux photovoltaïques est la première et la plus importante phase du plan d’EcoSyva pour les 7 prochaines années, dans le but de réduire drastiquement sa dépendance énergétique et son empreinte carbone d’ici 2030..

7 chiffres clés à retenir sur ce projet [infografía].

Les 1 535 panneaux photovoltaïques installés sur les toits des unités de production de Syva dans le parc technologique de León couvrent une surface de 3 070 mètres carrés, avec une capacité de production d’énergie de 844,25 kWc à efficience maximale. Cette production d’énergie sera autoconsommée à 100 % par nos usines de production de vaccins et d’antibactériens, et représente environ 15 % de la consommation totale. Les estimations indiquent que l’installation réduira les émissions de gaz atmosphériques de 273,21 tonnes de CO2 par an, ainsi que de 392,05 kg de SO2 (dioxyde de soufre) et de 554,20 kg de NOx (oxyde d’azote) produits par la combustion de combustibles fossiles. Cela correspond à la capacité d’absorption moyenne d’une forêt de 1 636 arbres. On estime également que le retour sur investissement se fera en moins de 6 ans.

La prochaine phase importante du plan ecoSyva, dans le cadre de la captation de l’énergie solaire, aura lieu en 2024, avec l’installation de panneaux photovoltaïques sur le toit de notre siège social, également situé dans le parc technologique de León, en face de nos unités de production de médicaments vétérinaires. Ces panneaux couvriront un peu plus de 25 % de la consommation annuelle d’énergie de ce bâtiment essentiellement administratif.

Le choix d’un partenaire pour réaliser les travaux de ces projets de grande envergure est crucial. Pour Iasol, l’entreprise sélectionnée pour réaliser notre projet, il ne fait aucun doute qu’il s’agit là d’un grand défi, d’autant plus que, selon les responsables du projet, il s’agit de la plus grande installation réalisée jusqu’à présent par Iasol en Castille-et-León.

Chaque jour, chez Syva, nous apportons tous notre pierre à l’édifice pour réduire notre empreinte carbone.

Dans le cadre du plan ecoSyva Horizon 2030, d’autres actions ont été menées et des travaux spécifiques visant à réduire les coûts énergétiques se poursuivent. La production de vaccins et d’antibactériens nécessite que certains équipements fonctionnent 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. L’automatisation de certaines opérations est croissante, se basant sur le calcul des fluctuations liées aux demandes en énergie, et des systèmes de régulation de la combustion ont été installés au niveau des brûleurs des chaudières afin d’obtenir une consommation plus faible et plus efficace. Cette autre partie du plan consacrée à la production de chaleur comprend également l’installation d’économiseurs sur les sorties de gaz de combustion des chaudières elles-mêmes afin de réduire les émissions de gaz dans l’atmosphère. D’une certaine manière, il est également possible d’utiliser la chaleur produite pour alimenter d’autres activités qui en ont besoin.

Sur le plan humain, il faut savoir que depuis plusieurs années chez Syva, nous sommes tous conscients de notre rôle dans la sauvegarde de l’environnement, et chaque salarié contribue quotidiennement à réduire l’impact de nos activités sur l’environnement par des gestes essentiels.

A PROPOS DE IASOL

Iasol, qui existe depuis plus de 18 ans et qui est spécialisée dans le développement, la conception, l’installation, l’exploitation et la maintenance d’installations photovoltaïques en autoconsommation pour les clients industriels, les installations agroalimentaires et les grands consommateurs d’énergie, indique que la majeure partie de cette nouvelle capacité d’énergie solaire en autoconsommation a été installée dans le secteur industriel (47 %), suivi par le secteur résidentiel (32 %) et le secteur commercial (20 %). Selon l’entreprise, les secteurs qui peuvent bénéficier le plus des plans d’efficacité énergétique sont ceux qui ont une forte consommation d’énergie, comme l’industrie alimentaire, le secteur agricole, les industries chimiques, ainsi que les industries pharmaceutiques et automobiles, entre autres.

L’entreprise opère en Castille-et-León depuis 2021 par le biais d’une nouvelle délégation basée à Valladolid, et a déjà réalisé plusieurs installations importantes.

Téléchargements

Ceci pourrait également t'intéresser

10 mai, 2024

L’agence fédérale belge du médicament (AFMPS) autorise à son tour l’utilisation du vaccin contre le BTV3 développé par les laboratoires Syva.

Alors que les vétérinaires néerlandais ont commencé dès ce lundi à vacciner massivement, les autorités de la santé vétérinaire belges ont autorisé ce mercredi 8 mai, l’utilisation du vaccin contre le BTV3 des Laboratoires Syva en vertu de l'article 110, paragraphe 2, du règlement (UE) 2019/6.

En savoir plus

30 août, 2023

Nouvel outil pour le contrôle de l’érysipèle et du PPV : Syvac® Ery Parvo

Parce que chaque exploitation est unique, elle a besoin de protocoles personnalisés pour lutter contre l'érysipèle porcin et le PPV Ne pas parvenir à contrôler l'érysipèle et le PPV tout au long de la vie des truies peut entraîner de multiples problèmes difficiles à maîtriser et qui affectent directement la production.

En savoir plus

19 juillet, 2023

Entretien avec Inés Ruedas, lauréate du prix Syva 2023 – Tierras Porcino

Nous ne pouvions pas manquer cette excellente interview, réalisée par Interempresas pour Tierras Porcino, qui a récemment interrogé notre lauréate du prix Syva 2022, Inés Ruedas Torres, à propos de sa thèse et des nombreux défis auxquels le secteur porcin est confronté dans la lutte contre le PRRSV. Dans son interview, Inés évoque les nouvelles avancées dans la lutte contre...

En savoir plus